Le poker: chance ou savoir-faire?

Si on écarte un instant le simple fait de profiter du jeu, pourquoi devrait-on jouer au poker pour de l’argent? Il n’est vraiment pas facile de trouver une réponse à cette question pour la grande majorité des gens qui pensent que le poker ne nécessite pas plus d’aptitudes que placer des jetons à la roulette ou aligner les combinaisons gagnantes sur une machine à sous! Mais comment pourrait-on leur en vouloir? Le terme “coup de poker” très répandu et utilisé souvent dans notre langue désigne une situation de “quitte ou double” dont l’issue n’est déterminée que par la chance. Nous avons toujours été préparés mentalement à cause de nombreuses idées fausses implantées dans nos esprits à penser que tout jeu de cartes ne peut être régi que par le facteur chance, ce qui dans la réalité des chose n’est pas vrai du tout. En ce qui concerne le poker, le jeu sur lequel nous nous penchons au sein de cet article, réussir dépend de nombreux facteurs que l’on peut aisément diviser en trois points d’importance égale:

Les connaissances techniques: il s’agit de la partie mathématique du poker qui consiste en le contrôle des probabilités pour décider du meilleur coup à jouer. L’objectif pour un joueur est de savoir déterminer à tout moment et quelle que soit la situation le ratio de profitabilité de l’ensemble des décisions qu’il peut prendre pour déterminer laquelle sera la plus lucrative sur le long terme.

Les connaissances stratégiques et psychologiques: le poker est un jeu où toutes les personnalités s’expriment de manières différentes et créent une dynamique de table que les bons joueurs connaissent. On peut apprendre par expérience quels sont les joueurs les plus faciles à bluffer et quels sont ceux qui par contre doivent être approchés avec plus de prudence.

La chance: il est certains que la partie aléatoire du tirage des cartes impose la présence d’un facteur chance au poker. Néanmoins, la part de hasard est simplement plus faible que ce que la plupart des gens pensent. Plus le nombre de mains jouées est élevé, moins la chance n’a d’impact dans les résultats obtenus, mais nous avons insconsciemment tendance à oublier rapidement les coups de chance et à garder longtemps en mémoire les plus mauvais moments…

De très nombreux joueurs ont prouvé à plusieurs reprises grâce à leurs résultats étonnants que le poker ne peut pas être régi par la chance. Pourtant, beaucoup continuent à nier l’évidence. Quelle en est la raison? La réponse est simple: tout comme les traders sur les marchés boursiers, la majorité des joueurs de poker n’arrivent pas à atteindre sur le long terme la réussite qu’ils attendent tout simplement parce qu’ils commettent des erreurs de gestion financière et échouent dans le contrôle de leurs émotions . Or il est tout simplement humain de préférer mettre un échec sur le compte de la malchance que sur celui du manque de connaissances et des fautes de gestion…

On ne peut pas nier que sur un échantillon restreint de mains le gagnant n’est pas toujours le meilleur joueur. Par contre, les probabilités jouent toujours en la faveur des meilleurs sur le long terme, et c’est exactement ce qu’un bon joueur retient à chaque fois qu’il doit prendre une décision.

Tags: , , , , , , ,
Commentaires
Ecrire un commentaire »
Nom
Adresse email (non dévoilée, utilisée seulement pour afficher votre avatar)
Commentaire
Vous voulez un avatar à côté de votre commentaire?
Inscrivez-vous sur Gravatar et mettez votre avatar en ligne gratuitement! (ouvre une nouvelle fenêtre)